Damien Comment | Lisières Nébuleuses


L’adolescent inuit doit combattre un ours polaire afin de prouver sa maturité. L’aboutissement de ce rituel cruel et abrupt, témoignage d’une puissance requise, l’engage à quitter précipitamment une réalité transfigurée pour un bien indigne univers. Victorieux prédateur, il devient une victime prédisposée. Voué à lui-même il doit maintenant se mettre en chasse tout évitant les flèches.


La société occidentale actuelle donne beaucoup d’importance à l’individu, favorisant ainsi la concurrence et l’égoïsme. Se faire une place dans la communauté, chercher la reconnaissance peut parfois devenir un acte de sauvagerie. La jeunesse, livrée à cette société élitaire, devient la proie de pratiques cynégétiques pour se sustenter elle-même, pour anéantir, pour se frayer un chemin ou pour prouver son appartenance à un groupe.


La chasse est ainsi ouverte : chasse à l’homme, conquête des autres, quête d’identité politique et sexuelle, quête d’héroïsme, chasse aux trésors, détermination de cibles, traque jouissive, extermination libératoire, victime béate. Les rôles, les attentes et la signification des gestes se confondent dans la profondeur mystérieuse des bois nébuleux.


Exposition LISIERES NEBULEUSES | Galerie Les Territoires, Montreal | 2009